Le Yaoi, une histoire de minorité

Comme toute personne qui se pose des questions, j’en suis venue à me poser la suivante : quelle est la vision des forums Yaoi dans le monde du RPG ? Il faut le dire, je confesse, j’ai été une adepte de ce genre pendant trois ans. Je suis entrée avec des clichés et des à-prioris qui se sont confirmés pour la majorité. Puis je suis partie à me demander ce que les autres pouvaient bien se dire.

Avant d'aller plus loin, il faut quand même définir la notion même de Yaoi. Ce terme, venant de la culture japonaise, se base majoritairement sur les relations sentimentales ou sexuelles entre hommes. A ne pas confondre avec le boy's love (BL) qui est le gros sac à termes rempli de tous les genres de relations avec ou sans sexe et qui possède un peu plus de contenu ou d'histoire derrière faisant partie d'oeuvres originales ou non. Le monde est parsemé de BL, ça passe du manga (In These Word, âme sensible s'abstenir mais avec des dessins magnifiques) ou qui laisse planer le doute sur l'orientation de leurs personnages (Yuri on Ice). Ce genre gagne beaucoup de terrain depuis quelques années et se démocratise, autant dans les ouvrages de la littérature (Call Me by Your Name, dont un film est sorti) que dans les animés (Papa Datte, Shitai âme sensible toujours s'y abstenir pur yaoi) ou même des séries (Instinct, le héros du film est en couple avec un homme, série américaine) et des films (Free Fall, film allemand ou Brokeback Mountain, américain). Pour faire simple, il y en a pour tous les goûts pour ce genre de thème.

Le yaoi est donc une catégorie de BL connue surtout pour son côté "sans queue ni tête", sa traduction littérale veut dire "YAma nashi, Ochi nashi, Imi nashi" c'est-à-dire : « pas d’apogée, pas de chute, pas d’histoire ». Cette soit-disant histoire part d'une idée complètement farfelue et elle se brode autour de la relation pour finir soit très bien soit... très mal. Le yaoi n'est pas fait pour avoir de la cohérence contrairement aux autres boy's love.

Le sujet qui va être traité ici se base sur la communauté Yaoi des forums RPG. La minorité qui fait du bruit plus exactement. Le but de cet article est de montrer les clichés qui font le plus de bruits et qui malheureusement entachent les forums qui se détachent de ce genre de pratique. Mais aussi, de montrer les quelques vérités malheureuses sur le sujet que beaucoup de monde continue de faire proliférer pour une question de rapidité scénaristique. On ne va pas se mentir, le genre Yaoi en lui-même a mauvaise réputation pour bien des points et ses lettres de noblesse ne sont pas monnaies courantes.

Je referai cependant un autre sujet pour montrer que non, tout le monde n’est pas rentré dans le cercle de la facilité. Maintenant, entrons dans le vif du sujet !


Les relations sexuelles ? C’est comme un règlement, c’est obligatoire • S'il n'y a pas un RP avec votre personnage qui fait des papillons avec son voisin, disons que très vite, il sera qualifié d’impuissant ou d’impotent. Pour rire ou non, ce genre de remarque à tendance à renforcer l’idée que le genre ne demande que ça. Bien évidemment, tout dépend le forum sur lequel vous allez, beaucoup se mettent à s'ouvrir et surtout à oublier cette catégorie de personnes là uniquement pour ça. Les gens présents pour ces rps les font dans leur coin et les autres sont plus libres et présents pour la trame. Mais fut un temps, les forums yaoi étaient qualifiés de "baisodrôme", je n'ai pas besoin de m'étendre sur le sujet, le mot veut tout dire. Des étalons capablent de se chevaucher constamment et sans problème !
C'est sans doute la plus grosse remarque qu'on peut avoir lorsqu'on mentionne l’idée même de "forum Yaoi" : on assimile directement au RPQ. Bien évidemment, dans la vie réelle, les gens se protègent pour éviter les problèmes. Dans ce genre là fut un temps, cela n’avait aucun intérêt. Pas besoin, il n’y a aucune maladie ou infection sexuellement transmissible. Bah non où serait le glam dans l’histoire ? Maintenant, les mentalités changent et les personnages ayant ce genre de choses arrivent petit à petit. Le réalisme fait place à la notion même de “sans queue ni tête”.


—  Les hétéros et autres genres d'attirance n'existent pas • La bête noire de ce genre de forum pour quelques individus à l'humour particulier. Un hétéro n'a pas sa place et on poussera forcément son joueur à lui virer sa cuti pour pouvoir potentiellement avoir des relations avec son personnage. Il va de soi que le monde méchant et intolérant n'existe pas non plus. Les gens peuvent aimer qui ils veulent à condition d'être un homme, grand et fort... En ce qui concerne les asexuels, les aromantiques n'existent tout simplement pas. Les bisexuels sont des gens à surveiller capable de retourner voir la femme profiteuse et affreuse.


Le viol ? C’est du petit lait, on survit • On peut très bien le fusionner avec la notion suivante :  "Le viol c’est normal et tout le monde le vit bien après, j'en reprendrais bien au goûter !". C'est un peu brute dit comme ça mais le yaoi est connu pour banaliser le viol ou la première fois violente sans consentement. Ceci est un pléonasme bien évidemment. Le terme ne sera pas pleinement exposé de la sorte. En effet, le uke (dominé) et seme (dominant) s'aiment d'un amour inavoué et forcément au bout d'un moment, le premier va consentir et avoir du plaisir en ayant été au préalable forcé... Un "non" c'est un "oui". Même si dans la langue universelle un "non" c'est un “non”...
Les répercussions psychologiques d'un acte comme un viol sont totalement occultées ou absolument pas prises au sérieux. Après tout, ce n'est qu'un jeu et le réalisme importe peu.


Le uke et le seme ? Toute une histoire • Revenons à nos deux moutons, pour recontextualiser les termes, ils viennent de base des arts martiaux japonais. Uke vient de ukeru "recevoir ou subir" et Seme est dérivé de semeru "attaquer". En lisant les traductions littérales, les idées d'un couple heureux et passionné restent à désirer. Le seme est donc celui qui domine la relation et le uke est celui qui est dominé. 
On peut aussi raccrocher à ces deux termes un troisième qui combine les deux en un les "seke". C'est un terme qui qualifie les personnages capables de s'adapter en fonction de leurs envies et de leur partenaire. C'est un l'électron libre qui aime autant l'un que l'autre.


Le uke ? C’est le beau et fragile garçon qui aime les machos sans cerveau • Le cliché qui est assez répandu est celui d'un jeune homme maigre, avec une beauté invisible au premier regard qui compense sa faiblesse physique par une grandeur intellectuelle et qui finit par faire chavirer le coeur du seme par sa douceur et son humanité. Il peut être aussi un adepte des pleurs même s'il veut se donner un genre de gros dur. Devant un seme, il n'y a souvent plus personne.

Puis parfois, sous ce uke sommeil un adepte BDSM ou qui semblerait avoir des tendances contradictoires avec son caractère de base.


Le seme ? C’est le charisme à l’état pur qui  se reconverti en Princesse Disney • Lui, tout se joue dans le caractère ! Il est beau, il est fort, il est confiant (trop même), il est super intelligent et il est très, mais alors très, con. Le fait que se soit contradictoire n'est pas une erreur. En effet, contrairement à son opposé, il va forcément jouer les gros bras et montrer qui a plus de poils au menton que les autres quitte à paraître grossier ou totalement ridicule. Combiner un seme beau, charismatique, musclé et intelligent… Disons qu’il n’a pas de mal à trouver des prétendants.
Mais sous le seme dominant se cache un homme au passé compliqué et semé d'embûches qui ne demande qu'à aimer un petit uke qui le verra tel qu'il est… Tel est la destinée du seme !


L'avatar fait tout le travail • Plus il sera beau, plus il sera sexy, plus il ressemblera à un fantasme pour les joueuses et plus il aura de chances d'avoir du succès. Le forum yaoi se base exclusivement et majoritairement sur le physique du personnage. Un petit homme, un roux, avec du surpoids ou de l'acné ne percera jamais dans un univers où le physique est le seul maître à bord. Pas besoin de faire un background intelligent et structuré tant qu'il est beau. 


Les fondateurs sont majoritairement des filles • Et... J'ai pas spécialement de théorie sur le sujet. C'est plus un fait qu'autre chose. En général, il y a peu d'hommes qui aiment cette catégorie. Se basant sur le fait que les shojo ne sont que des relations de princesses couineuses sans cervelle. Certaines filles se tournent donc naturellement vers des relations avec moins de voix aiguës et plus de "maturité" dans une relation. Mais on peut se lancer sur l’éternelle sujet  : pourquoi le Yuri (relations entre femmes) passe mieux pour les hommes et pas le Yaoi ?


Un abonnement à VDM.fr • Dans les histoires des personnages, vous ne verrez jamais une existence paisible avec un père aimant et une mère en vie. Il a forcément vécu les pires choses au monde : il s'est fait battre, il a perdu sa virginité d'une façon atroce, il a servi de je ne sais quoi dans un contexte complètement obscur, il est devenu le pire homme car il s'est fait voler sa sucette à l'école maternelle. Bref, l'homme yaoi a eu une bonne VDM. Voici la liste de quelques redondances :

- perte d'un des deux parents.

- tomber dans la drogues très jeune.

- a une revanche sur la vie comme un compte à régler avec plus fort que lui.

- chercher vengeance.

- veut dominer un maximum de personnes.


Il n’y a aucune recherche sur la psychologie & le physique • Les copiés collés sur ce genre de forum sont courants, il suffit de regarder les avatars. Les histoires ne sont pas mieux comme on vient de le voir mais le mental et le corps ne sont pas épargnés par les phénomènes. L’homme qui va être décrit aura forcément les traits de caractères qui fascinent ou qui font fantasmer les joueuses derrières dans l’espoir que leur propre compagnon ou prince charmant soit pareil. Sauf exception quand des gens cassent le genre avec des tueurs ou des psychopathes. Mais en général il sera : 

- intelligent

- fin 

- musclé 

- svelte

- timide mais franc 

- vantard (mais le dira pas comme ça)

- fan de BDSM (comme Mister Grey… on voit le niveau)

- presque aucun défaut physique (cicatrices d’enfant, tâches, poil qui complexe)


Quand les troubles ne sont pas vraiment étudiés • Allez savoir, les troubles antisociaux, les psychopathes (qui terminent criminels ou non), les sociopathes et j’en passe prolifèrent comme des champignons sans avoir au préalable fait des recherches sur le problème que rencontre le personnage. C’est simple de dire qu’il est ainsi mais pour autant, le faire agir comme tel est une autre histoire. Un trouble et peut importe sa déclinaison n’est pas le même en fonction des gens et du mental. Mais les fautes de langage sont monnaies courantes avec par exemple entre la schizophrénie et le dédoublement de la personnalité. Les deux sont confondus pour leur similitude de symptômes mais pendant que le premier se traite avec des médicaments, le second se fait le plus souvent avec un psychothérapeute. 


Le BadBoy est intouchable, même les balles ne l’atteignent pas • Malheureusement, cette carte là est prise et souvent abusée. Il n'y a aucun intérêt à ce que les gens s'intéressent à des personnages normaux quand il y a Superman. Cependant, la crédibilité vole rapidement en éclats avec ce genre là car le jeu du Dieu finit par lasser et fait passer les joueurs pour des amateurs.


Les femmes ne servent à rien, ont très mauvaise réputation ou servent à décorer • Sur ce genre de forum, déjà que certains points sont bafoués de mauvaises idées comme sur le viol, la femme n'est pas épargnée par le phénomène. Certains femmes se sont battues pour détruires des clichés et montrer qu'elles ne sont pas que des objets et bien ce genre de forum font des bonds en arrière.
La femme est souvent vu comme une profiteuse, une mauvais graine. Elle peut servir les intérêts d'un homme puissant et violent comme monnaie d'échange ou simple jouet. Beaucoup de femmes sont réduites à l'état de prostituées ou de victimes de cette société machiste. Bref, la femme n'est pas à son avantage et elle sert très peu la trame principale voir pas du tout.


Voir elles n'existent juste pas, les hommes ont un utérus (les règles qui vont avec ou pas ?) • Oui oui, les RPG qui autorisent les mpreg (hommes enceints). Le manga qui en fait la meilleure référence serait sans nul doute Sex Pistols. Mais je vais éviter de rentrer dans le sujet car il est assez complexe et assez répandu dans le monde du manga notamment. Pour simplifier seulement, dans ce genre là, il n'y a pas besoin de femmes et les naissances d'enfants... On se demande bien par où ils peuvent sortir. Avec le “comment le corps masculin est composé pour le permettre”.

Oxymore
Présentation de l'auteur.e :
“ En étude dans l'archéologie et l'histoire de l'art, ça déterre autant les morts que les vivants, avec la précision d'une bibliographie longue comme le bras. Oxy est comme son pseudo, une contradiction humaine. Tel le clair obscur, elle est plutôt obscure et pas claire. Le café, ça ne la réussi pas. Sa présence dans le projet s'est faite au détour d'une conversation et d'un désir, non dissimulé, de renouveau. Abandonnant pour un temps le monde du RPG, XOOGGE et son immense grise ont bien voulu d'elle. C'est ainsi qu'elle est devenue rédactrice ”

Nos derniers articles Voir tout

Approfondir votre personnage

Au fil de mes pérégrinations rpgiques, j’ai mis en place quelques astuces pour mieux découvrir mes personnages. Car non, la fiche de présentation n’est pas le seul moyen de bien le connaître, bien au contraire ! Certain·e·s rpgistes - et j...
Le 29/06/2020 à 20:08 • jojofeels
#rpg #article #écriture

Palettes aux merveilles - 10 sites de générateurs de couleurs.

"Je n'ai pas de citation pour cette fois..." - Oxymore. Depuis un certain temps déjà, je m’intéresse au graphisme et au codage surtout, je me suis demandé beaucoup choses. En fait, non, je me pose toujours des questions mêmes les plus inutile...
Le 15/06/2020 à 21:30 • Oxymore
#Aide #CSS #Article #Color

La position en CSS : relative, absolute ou fixed ?

On se dit que l’on connait le comportement du positionnement en CSS, mais il arrive bien souvent qu'on soit face à des comportements inattendus, qu'un bloc ne se situe pas là où on le souhaite et qui nous fassent perdre patience. J'aimerais donc...
Le 08/06/2020 à 21:30 • Nevyin
#CSS #Position #Relative #Absolute #Fixed

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article. Soit le premier : Identifie-toi
Screenshots par Robothumb