Entrevue avec Jojo

J’ai rencontré Jojo il y a quatre mois sur un serveur discord réunissant des codeurs et des graphistes de ForumActif. Sa présentation ressemblait à celle de beaucoup d’entre nous sur ce serveur : amoureux de design graphique, rpgiste, autodidacte, motivé et avide de connaissances. Je me suis néanmoins très vite rendu compte que Jojo faisait la même chose que nous mais avec une intensité folle. Hyperactif créatif, il m’a été difficile de lui attribuer une casquette sur ce qu’il était vraiment. La seule chose dont j’étais certaine : c’est qu’il faisait un excellent candidat pour ce premier entretien sur Xoogge. Je pourrais enfin lever le voile sur cette passion aussi impressionnante que déconcertante.

« Ma maman m’a pris entre quatre yeux et m’a demandé si je discutais avec des inconnus. »

Les premières révélations de Jojo arrivent à l’âge de 8/9 ans. C’est aujourd’hui à 27 ans qu’il me raconte tout ça. En quelques mois, il découvre l'ordinateur, internet et l’écriture en ligne. Un nouveau monde s’est ouvert à lui. Il me parle rapidement du déclencheur majeur : la série télévisée Alias (que j’ai honteusement googlé). « Ce n'était vraiment pas pour les enfants *rire* et ma mère ne savait pas que je regardais ça. Je suis tombé vraiment en gagatitude de cette série. [...] Sauf que ça me convenait pas parce que chaque épisode durait que 55 minutes. Donc j'ai fouillé sur internet pour voir ce que je pouvais apprendre sur la série et là j'ai découvert le monde fantastique de la fanfiction ! » La curiosité de Jojo n’a pas de limites, étant déjà grand féru d’univers fantastiques en tout genre. Il lit toutes les fanfictions qu’il peut trouver et il déborde même sur d’autres séries et saga de l’époque avant de se mettre à écrire. « En plus j'adorais déjà écrire à l'époque mais je n'avais pas de fil conducteur, ça me semblait pas fini. Finalement même les fanfictions ça me convenaient pas assez et là! j'ai découvert un rpg sur la série Alias. »

C’est le début d’une longue aventure qui commence incroyablement jeune. Si bien qu’il avoue se faire passer pour quelqu’un de plus âgé dans un rpg d’adulte. « Quand je me souviens de ce que j'écrivais à l'époque je me dis "pouah ça passerait plus sur les forums maintenant tellement c'était merdique" *rires* » Il passe plus de 3 ans sur ce premier forum dont il semble avoir gardé plein de souvenirs. Le rpg devient une activité quotidienne dans laquelle il se perd souvent. « L'anecdote rigolote c'est que je passais mon temps à écrire et ma mère, à un moment, m'a pris entre quatre yeux et m'a demandé si je discutais avec des inconnus. Je lui ai fait "bah non maman j'écris !" et elle m'a répondu "ah bon bah ça va alors !" » Qu’il me raconte avec sa meilleure imitation de voix de gentille maman.

A cette époque, le rpg se fait essentiellement sur Aceboard, remplacé en 2004 par Forumactif, où les rpgistes ont migrés. Il tombe sur un forum de recensement de forum rpg sur lequel il découvre une multitude de rpg et d’univers. « J'avais quelque chose comme quinze ans. Mais en fait les forums ne m'ont pas plu, parce que je trouvais que les gens faisaient n'importe quoi. Ca m'énervait. [...] » Jojo a déjà le souci du détail. Il est bien loin d’une simple passion de série et d’appartenance à un fandom. Il cherche des univers travaillés, plein de détails. Et parce qu'on n’est toujours mieux servi que par soi-même, il décide de créer son propre forum rpg qu'il fera tenir sur plusieurs "saisons" en divisant le tout en trois forums. Bref, on ne l'arrête plus.

« Je n'aime pas qu'on me dise que j'ai des facilités parce que j'ai étudié ci ou ça. J'ai appris tout seul, comme tout le monde sur les forums rpgs. »

En parallèle de son forum Alias, il découvre aussi le graphisme pour rpg et commence sur Photofiltre pour faire des avatars. « Je faisais aussi les designs parce que c'était moche ce qu'il y avait. Et même si moi aussi je faisais quelque chose de moche, au moins, je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même *rires* » Photofiltre reste très longtemps son logiciel de prédilection et il refuse même de passer sur Photoshop. Il est si à l'aise avec Photofiltre que certains sont même persuadés que ses créations sont réalisées avec PS. Après avoir défendu le logiciel gratuit maintes et maintes fois, il finit néanmoins par reconnaître la toute puissance d'Adobe.

Visuel d'inspiration pour un personnage dieu maya


C'est son entrée en filière artistique qui l'a poussé à élargir ses connaissances. Après un baccalauréat littéraire, il fait MANAA puis un BTS Design Graphique Multimédia. La MANAA étant réputée pour être une année intense, Jojo arrive à s'en sortir grâce à ses bagages artistiques. « En réalité j'ai été hyper déçu arrivé en BTS parce que je m'y connaissais plus que mon prof, qui lui était surtout spécialisé en vidéo. A défaut j'ai appris plein de choses, notamment en histoire de l'art. Ce passage m'a surtout donné les armes pour entrer dans la vie professionnelle. [...] Aujourd'hui, je n'aime pas qu'on me dise que j'ai des facilités parce que j'ai étudié ci ou ça et que c'est mon boulot. Ce n’est pas vrai, j'ai appris tout seul, comme tout le monde sur les forums rpgs. On en est tous capable. »

A partir de là, tout s'accélère pour Jojo. A la sortie de sa licence pro en web design, il devient assistant directeur artistique puis il change d'entreprise et continue en lead UI designer (interface utilisateur). En parallèle, il cumule un petit travail dans un café pour aider un proche et se lance même en freelance, le tout sans vraiment quitter le rpg. Je ne fais pas honneur à son parcours mais je suis persuadée qu'il ne fait pas tenir son CV sur une page.

« Jusqu'au jour où j'ai pété une durite. » C'est le burn out et il quitte tout. Il explique ce n'est pas l'accumulation de ses activités, au contraire il adorait son quotidien ultra-productif. C'est l'éthique de son travail qui le pousse à bout. « Mon boulot ne correspondait plus à mes valeurs. Je ne pouvais plus vivre dans un monde où on travaille pour faire du fric, pour inciter les gens à payer, ... Je m'engueulais avec mon boss parce qu'il exigeait que mon équipe travaille plus vite. » Travailleur obsessionnel, il a été incapable de se détacher sentimentalement. Une période difficile, qui brise une confiance en soi déjà fragile, dont il se sort seulement en début d'année 2019 pendant laquelle il décide de voyager et s'écouter pleinement pour faire ce qui lui plait.

« Le but c'était de créer une espèce d'émulation créative et de pousser les gens dans leurs retranchements pour montrer ce qu'ils étaient capables de faire. »

Depuis mai dernier « Je suis libre comme l’air » m’annonce Jojo et je recolle les morceaux jusqu’à notre rencontre. On est en pleine saison estivale quand je découvre toutes ses créations. Tout juste rentré d’un voyage outre Atlantique, il publie sans cesse son travail, à la recherche d’avis, d’expérimentation. Va-t-il s’arrêter un jour ? Non. « Juste avant qu’on discute, j’étais en train de finir une annexe pour mon forum city parce que un membre a du mal faire ses recherches. Je suis incapable de dire non dès qu’il s’agit d’aider. Tu vois le film “Yes man”... ? *rires* » Cette envie de toujours s’investir dans plein de projets différents n’a pas que du bon. Il arrive que des personnes se sentent mises de côté, en compétition ou dépassées par cette productivité frénétique. Il est dur de trouver un équilibre dans une activité qui se base essentiellement sur la coopération (écriture et administration). « On me dit souvent “t’es trop”... Trop rapide, trop passionné, trop machin, et ça m’a causé beaucoup de problèmes. [...] Je me suis dis que j’allais ralentir, faire le minimum syndical mais je ne tenais pas. Maintenant, je fais avec et je fais au mieux. J’essaye de faire des efforts sur la façon de présenter les choses, de les faire moins abouties et de contenir mes idées pour ne pas couper la parole. » C’est seulement après quarante minutes d’entretien que je lui demande alors s’il n’est pas hyperactif. « Oui. Oui. Oui. C’est carrément de l’hyperactivité. *rires* »

Affiche réalisée au cours du Graphtober


Jojo a su s’entourer de personnes qui fonctionnaient comme lui avec lesquelles il s’amuse à toujours se challenger. « Une des admins avec qui je suis a compris comment je fonctionne et quand je lui dis que j’ai une liste de rp longue comme le bras elle me dit “Ok, t’as une heure pour en faire le maximum, dépêche-toi” [...] » Rien de mieux pour lancer la machine infernale. Parlant challenge, les mois d’octobre et de novembre sont le timing parfait pour se mettre au défis. Sur son tumblr, Jojo lance Graphtober sur le même principe que Inktober. Le principe : un thème général par semaine et un sous-thème par jour qu’il faut mettre en visuel selon des conditions. « On a eu une quinzaine de participants. J'ai adoré, j'ai découvert des créateurs vraiment très doués. Et ce que j'ai surtout aimé, c'était le côté hyper communautaire. » Sur tumblr, un simple système de tag permettait à tous de parcourir les créations des participants. « On pouvait voir ce que tout le monde faisait et les gens attendaient les thèmes et les essais des autres avec impatience. C'est ce que je voulais absolument et non pas qu'on dise c'est le “challenge de Jojo". Le but c'était de créer une espèce d'émulation créative et de pousser les gens dans leurs retranchements pour montrer ce qu’ils étaient capables de faire. Ça s’est super bien passé, tout le monde était bienveillant. »

Il profite de la notoriété de son pseudo ainsi que de son tumblr ouvert il y a un an et demi, qui cumule à l'heure actuelle plus de 45 pages de créations postées régulièrement, pour échanger avec les autres. Un grand nombre de ses publications sont des requêtes d’avatar. « Je considère que mon rôle c’est de donner du contenu pour qu’ils puissent progresser. [...] Les gens ont tendance à suivre plus facilement ceux qui sont “connus”, même si ce n’est pas normal. Il y a des personnes bien plus légitimes que moi mais pas du tout connues. » Un fonctionnement que l’on peut retrouver dans plein d’autres domaines et dont il se sert pour aider les autres à s’améliorer. Pendant notre discussion, qui tend à s’étendre plus que prévu, il me rappelle sans cesse qu’il veut pas passer pour quelqu’un de prétentieux. Difficile de le qualifier de tel quand il vient de passer vingt minutes à me dire à quel point il aime se mettre aux service des autres.« J'aime bien partager et ce que je trouve intéressant, c'est que lorsque je partage, les gens répondent toujours et ils m'apportent aussi des choses en retour. »

Je vous invite grandement à parcourir sa plateforme pour découvrir son travail et rester à l'affût d’un prochain challenge à venir pour les plus passionnés. Il semblerait que ça ne soit pas le dernier.

Un grand, grand merci à Jojo d’avoir accepté de faire cet entretien et d’avoir été si disponible. L'exercice nous a plus à tout les deux, c’était une première pour moi mais pas la dernière.

Deux entretiens sont déjà en cours de préparation. Nous savons pas encore si le format sera régulier. Ce qui est sûr c’est qu’il prendra des formes différentes à chaque fois, selon notre interlocuteur et le rédacteur. Nous attendons vos retours avec impatience, notre discord est fait pour cela !

Kim
Présentation de l'auteur.e :
“ Responsable de la circulation ferroviaire et potentiellement de votre retard au travail ce matin, community manager de l’Instagram de son chien Loulou et testeuse chevronnée de lieux improbable où dormir. Kim a longtemps suivi XOOGGE dans l’ombre avec admiration avant de devenir rédactrice parce qu’elle s’est rendu compte qu’elle avait toujours quelque chose à dire sur les forums rpg. Quand elle ne créé pas un énième tableau Pinretest d’inspiration, il est certain qu’elle s’est perdue sur le dernier jeu de gestion qui va mener sa vie sociale à sa perte. ”

Nos derniers articles Voir tout

5 conseils pour être un bon modérateur

Les façons de modérer un forum sont diverses et variées, mais celle que je vais vous présenter est celle que j’utilisais personnellement. Bien entendu, libre à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux. Je ne vous donne que mon po...
Le 02/12/2019 à 17:51 • Nevyin
#Modération #Conseils

Jeu-Concours de Noël 2019

Pour son premier Noël ouvert au public, XOOGGE a envie de vous faire plaisir. C'est pourquoi il lance son premier concours officiel. Les conditions de participations sont simples et la récompense devrait vous plaire. Enfin, on espère :)
Le 25/11/2019 à 19:15 • Nevyin
#Jeu #Concours #Gratuit

Les personnages prédéfinis

Cet article est la suite de celui que j'avais écris sur les personnages de RP, et concerne cette fois-ci les personnages prédéfinis. Ils ont en général deux rôles combinés et plus ou moins présents, à savoir contribuer à l'histoire du forum...
Le 11/11/2019 à 18:00 • Niikoneko
#RPG #Prédéfinis #Histoire
Screenshots par Robothumb