RPG : les univers adaptés

Créer un RPG est un long processus qui demande plus qu’une simple imagination débordante. Il s’agit d’offrir un monde régit par des règles tant scénaristiques que logistiques dans lequel viendront s’installer d’autres esprits créatifs qui feront vivre le tout.

Ces mondes, ces univers, ont une base que nous appelons un contexte ou une intrigue. C’est le matériel de base dans lequel évoluent les personnages des rôlistes. Il peut être inventé ou repris d’une oeuvre déjà existante. Dans ce dernier cas, le contexte devient une adaptation au même titre qu’on adapte un livre en film. 

Je vous propose de passer en revue des points essentiels à aborder pour bien adapter une oeuvre sur votre RPG !

Comment adapter une oeuvre sur un RPG ?

Assimiler l’univers d’une oeuvre est une chose, le maîtriser en est une autre. Un travail d’adaptation consiste à s’approprier le matériel original et pour ce faire, autant s’armer de tous les outils qui peuvent vous faciliter la tâche. Pour cela, une deuxième lecture ou un second visionnage est une bonne façon de s’assurer que vous n’avez rien manqué. Entre temps, n’oubliez pas de noter vos idées !

Il vous faut ensuite choisir quel degré de fidélité vous voulez avoir pour votre adaptation. En vous autorisant d’ajouter de nouveaux éléments ou de les modifier, vous permettrez à vos futurs rôlistes un plus grand champ de possibilités. S’il s’agit d’un univers populaire, vous offrirez en plus des nouveautés qui auront le mérite d’attirer la curiosité. Les fictions au vaste monde fantastique ne seront jamais exhaustives sur leurs univers. À vous de mettre la lumière sur les zones d’ombres pour proposer quelque chose d’unique (si tel est votre but).

Le RPG étant un médium de création au même titre qu’un livre, un film ou un jeux vidéo, il possède ses codes et ses limites. Bien que très libre et bien moins restrictif que certains formats, des compromis seront à faire. À vous, en tant que maître du jeu, de choisir si tout sera accessible à vos joueurs et leurs futures créations. Car contrairement à un auteur de livre ou de film, vous ne serez pas maître de tous les personnages qui vont parcourir votre univers. C’est une phase de réflexion un peu complexe qui demande de lier écriture et logistique.

Enfin, n’oubliez pas d’inclure les non-initiés dans les explications de votre contexte, même s’il s’agit de l'adaptation d'une œuvre très connue ! Le mieux est de faire comme si personne ne connaissait l’univers. Tout le monde commencera ainsi sur les mêmes bases.

Comment rendre mon adaptation différente du matériau originel ?

Explorer les détails :  Attardez-vous sur les éléments qui vous intriguent. Vous pourriez trouver de l’inspiration dans les pistes non élucidées par l’auteur ou les infimes détails en apportant vos propres réponses et interprétations. 

Jouer avec le temps : L’œuvre dont vous vous inspirez se déroule à une époque bien définie qui réagit aux conséquences d'événements passés et qui influeront ensuite sur le futur. Voyager dans le temps est un outil scénaristique qui fonctionne à tous les coups. Vous pourrez faire référence aux évènements de l’œuvre sans les déformer et vous appuyer dessus pour faire de très bonnes intrigues.

Mélanger les genres : Changer l’ambiance d’un univers peut devenir une toute nouvelle expérience en soi. Passer d’un ton léger à un ton sérieux, et inversement, apporte de nouveaux enjeux, ou au contraire en retire. C’est un exercice moins facile que celui d'implémenter de nouveaux composants mais qui peut être un véritable renouveau de l’univers choisi. Il faut néanmoins trouver le bon équilibre pour ne pas s’éloigner du thème principal.

Intégrer d’autre univers : Il n’est pas insensé d’intégrer des concepts d’une ou de plusieurs œuvres dans un univers choisi. Veuillez à toujours garder un thème ou genre majeur pour mieux greffer les idées empruntées ailleurs. C’est un autre exercice d’équilibriste qui nécessite d’être cohérent et logique dans ses choix. Sans ça, vous pouvez très rapidement vous retrouver avec un contexte qui ressemblerait plus à un crossover forcé entre les œuvres que vous adorez.

Envisager les alternatives : Vous ne souhaitez peut-être pas rejouer le scénario de l’œuvre ou peut-être qu’en dépit de son univers inspirant, vous n’êtes pas convaincu par ce qu’il s’y passe. Alterner le cours de l’histoire en modifiant ses moments cruciaux et sa fin est la meilleure façon de se l’approprier.

Évidemment, les points évoqués au-dessus sont non-exhaustifs et ne s’appliquent pas pour tout les types d’univers. De plus, j’ai mis en avant la prise de liberté et une volonté d’être unique. Toutes les adaptations n'ont pas besoin de l’être ! Certains rôlistes veulent tout simplement incarner leur œuvre préférée le plus fidèlement. Dans ce cas, il s’agit essentiellement de retranscrire le tout dans un format RPG.

Et vous, pensez-vous à autre chose ? N’hésitez pas à passer sur notre discord pour en discuter !

Kim
Présentation de l'auteur.e :
“ Responsable de la circulation ferroviaire et potentiellement de votre retard au travail ce matin, community manager de l’Instagram de son chien Loulou et testeuse chevronnée de lieux improbable où dormir. Kim a longtemps suivi XOOGGE dans l’ombre avec admiration avant de devenir rédactrice parce qu’elle s’est rendu compte qu’elle avait toujours quelque chose à dire sur les forums rpg. Quand elle ne créé pas un énième tableau Pinretest d’inspiration, il est certain qu’elle s’est perdue sur le dernier jeu de gestion qui va mener sa vie sociale à sa perte. ”

Nos derniers articles Voir tout

Les personnages prédéfinis

Cet article est la suite de celui que j'avais écris sur les personnages de RP, et concerne cette fois-ci les personnages prédéfinis. Ils ont en général deux rôles combinés et plus ou moins présents, à savoir contribuer à l'histoire du forum...
Le 11/11/2019 à 18:00 • Niikoneko
#RPG #Prédéfinis #Histoire

Se motiver à écrire

Ce mois-ci commence le NaNoWriMo (National Novel Writing Month), un projet d’écriture organisé par une association à but non lucratif qui encourage les participants à écrire un roman de 50.000 mots minimum. Une initiative qui s’est transform...
Le 04/11/2019 à 22:32 • Kim
#NANOWRIMO #CONSEILS #ECRITURE

Comment bien démarrer son projet de forum

Nombreuses sont les personnes souhaitant se lancer dans la création d’un forum. Les raisons sont diverses et variées, mais au final le résultat est bien trop souvent le même. Un forum créé en deux jours avec un design bâclé et des catégori...
Le 28/10/2019 à 18:53 • Nevyin
#DebuterSonProjet #Astuces #Conseils
Screenshots par Robothumb