Nos personnages de RP

Niikoneko
RPG
Rédigé le 15/08/2019

Nos persos de RP sont un peu comme nos enfants : on les engendre, on leur construit une histoire, et on cherche à ce que leur vie leur apprenne des choses. C’est un sujet à la fois vaste et complexe pour nous joueurs, et qui est au cœur même de notre jeu.

Les persos dans le Jeu de Rôle sur table

Le jeu de rôle sur table peut paraitre moins construit dans la trame historique qu’il ne peut l’être sur forum, mais en fonction du maître du jeu l’aspect roleplay peut être parfois très présent. Les personnages en revanche ont par habitude plus tendance à ressembler aux joueurs : le jeu de rôle sur table a une atmosphère proche du jeu vidéo et le joueur a donc tendance à y transposer sa propre personnalité, les pensées du personnage n’entrant pas ou peu dans le jeu. On cherche à trouver des caractéristiques et des compétences, et on se concentre moins sur la psyché de notre avatar.

Les persos dans le Jeu de Rôle sur forum

Le jeu de rôle forum permet de se concentrer intégralement sur les pensées et les relations sociales de notre personnage, c’est son essence même. Cela engendre différents comportements en fonction des joueurs, de leur niveau et de leurs attentes. Un joueur débutant aura très souvent tendance à jouer un personnage qui lui ressemble, car il est plus facile à incarner complètement. Certains joueurs cherchent à extérioriser leurs émotions dans leurs personnages, ce qui donne des persos soit très similaires au joueur, soit ayant des points communs marqués voir caricaturés. D’autres cherchent la beauté du sport et jouent des personnages différents pour l’attrait qui en incombe, même si cela demande une prise de recul importante. Souvent, le résultat est un peu entre les deux : le personnage à quelques points communs avec son joueur, extériorisant les émotions de ce dernier – ce qui explique que nous soyons si sadiques avec nos persos – et reste foncièrement différent sur d’autres aspects. Un personnage est parfois aussi ce que nous voudrions être. Globalement il est rarement diamétralement opposé au joueur, entre autres parce qu’il en serait particulièrement compliqué à jouer.

Et les romans dans tout ça ?

Dans les romans, le personnage est bien moins vivant que dans le jeu de rôle. Là où un jeu de rôle amènera un personnage à prendre des décisions, rendant son histoire semblable à une route avec de nombreux carrefours, un personnage de roman sera plutôt un train ne pouvant s’écarter de ses rails. Son histoire suivra implacablement un scénario, ce qui introduit une notion qui est moins souvent présente dans le jeu de rôle : le personnage a un but scénaristique. Cette notion peut exister dans les prédéfinis sur forum (NdA : lesdits prédéfinis pourraient constituer le sujet d’un article futur) mais seulement si ceux-ci sont créés pour le scénario par le staff, et ils ont alors un peu plus de libertés, à la manière d’aiguillages sur la voie ferrée.

Cet article n’aura pas eu pour but d’être exhaustif sur le sujet mais au moins de le présenter et le traiter un tant soit peu, afin de peut-être éclairer l’esprit de certains en prenant du recul sur nos fantastiques créations. Il ne faut pas oublier qu’il a été scientifiquement prouvé que notre cerveau est particulièrement réceptif aux récits, il est « cablé pour » tout ce qui est romancé, alors continuez à nous faire rêver avec vos personnages !


P.S. : Cet article est le premier de XOOGGE à traiter d’un sujet autre que les nouvelles du site, dans une volonté de vous proposer un contenu différent. N’hésitez pas à faire vos retours sur la qualité de l’article et à nous faire savoir si vous seriez intéressés par d’autres articles sur des sujets divers !

Screenshots par Robothumb